La plage de Mehuín La caleta de Queule Picnic au bord du rio Queule
Camino a CAÑETE



De Valdivia, nous sommes remontés en direction de Concepción par les petites routes longeant l'Océan. Routes avec des tronçons asphaltés et d'autres de terre.

Passant par San José de la Mariquina, la plage de Mehuin, la caleta Queule, puis Nueva Tolten, Teodoro Schmidt, Nueva Imperial, Carahue, Tirúa, pour arriver au bord du lac Lanalhue, qui nous fait quitter définitivement le bord de mer.

La plage et la caleta de Mehuin souffert du tsunami du 27 février : 50 barques ont été détruites, par des vagues de 2 m de haut qui ont fait s'entrechoquer les barques. Pas de victime : les habitants ont pu fuir à temps sur les ciolines.

La caleta de Queule (petit port de pêche) a ceci de particulier : elle n'est pas sur la mer, mais dans une anse du rio Queule, qui la protège des vents et qui l'épargnera du tsunami, une très forte marée s'est fait sentir, mais peu de dégats.

Tirúa, qui n'est pas directement sur l'océan a subi trois vages lors du tsunami, détruisant le Centro Cívico et 43 maisons. http://www.elranco.cl/2010/03/nuevas-fotografias-del-tsunami-en-tirua/


De là nous rejoignons l'autoroute jusque Rancagua (100 km au sud de Santiago) pour notre prochaine visite : Sewell.


Retour Index


Février 2010

Sculpture sur la route dominant l'océan