Désert d'argile craquelé par la sécheresse, avec des bombes volcaniques. Visite très instructive sur les Géoglyphes et la Pampa del Tamarugal avec le guardaparque de Conaf*, José Garcia
Les geoglyphes de Pintados

La route qui va de Pica à la Pampa del Tamarugal (sur la route 5, la Panaméricaine) traverse une étendue argileuse craquelée par la sécheresse sur laquelle se trouvent des bombes volcaniques.

Les géoglyphes sont au bord d'un salar “crépu” pour l'aspect trourmeté de la couche de sels.

Près d'une ancienne usine de traitement du salpètre, un cimetière abandonné. Une vision étonnante.

* Conaf : Corporación Nacional Forestal, l'administration des forêts
Retour Index


Novembre 2006

Cimetière (abandonné) près d'une ancienne salpétière